Association Kihsan

Fin 2016, j’ai créé l’association « Kihsan». Avec pour objectif premier : permettre à des enfants défavorisés d’être scolarisés en Centrafrique, pays natal de mes parents.

« Kihsan » c’est la contraction du K de Kondogbia et d’Ihsan, deuxième prénom de mon fils. Un choix pas anodin, signe de l’importance que j’accorde à cette association.

Dès que j’ai voulu devenir footballeur professionnel, c’est quelque chose auquel j’ai pensé. Ça fait partie de mon éducation, c’est la base de la vie d’aider les autres. Chacun peut le faire en fonction évidemment de ses moyens. Moi, j’ai la possibilité médiatiquement parlant et aussi financièrement d’apporter des choses. C’est mon devoir.

Mon fils a la chance d’avoir ce dont il a besoin. En Centrafrique, j’ai vu des enfants qui n’ont pas de matériel scolaire, pire, de quoi manger. Je n’ai pas de mots pour décrire ce que j’ai vu là-bas, il faut se rendre sur place pour ressentir à quel point c’est difficile pour des enfants d’apprendre dans ces conditions. C’est pourquoi, dans un premier temps, je souhaite me focaliser sur le développement en Centrafrique de la scolarité, d’infrastructures dans les écoles telles que l’accès à des sanitaires et à l’eau potable, y amener des fournitures scolaires. C’est la meilleure solution pour l’avenir de ces enfants. Qu’ils aient une école normale, tout simplement !

La première école ciblée est celle de Zila, dans un arrondissement de Bangui, la capitale centrafricaine. Dès l’été 2017, je souhaite y lancer des travaux de rénovations. Mais aussi récolter du matériel scolaire, des chaises, des tableaux, etc.

En plus de ma propre contribution, je compte organiser des tournois de football, des concours pour gagner des maillots, afin de lever des fonds. Je le ferai en France, mon pays, mais aussi en Italie, où se poursuit ma carrière, pour sensibiliser un maximum de personnes.

L’école de Zila n’est malheureusement pas la seule école méritant de l’aide. Je souhaite étendre par la suite ce projet à l’ensemble de la République Centrafricaine.

J’aimerais aussi dans un second temps pouvoir apporter toute l’aide possible dans le domaine de la santé en facilitant l’accès aux médicaments et aux soins médicaux. Et pourquoi pas toucher plus tard d’autres pays dans le besoin.

Kihsan association pour les enfants
Geoffrey Kondogbia